Description

Le palais privé du roi Béhanzin|C’est un palais qui se présente sous la forme d'un pavillon d'entrée en rez-de-chaussée de couleur ocre au toit en tôle qui , hélas a remplacé le traditionnel toit en paille ceci dans un seul but de coût de reviens.

Les deux attributs symboliques des rois Béhanzin ( "le Requin " et celui de son père Glélé avec " le Lion " ) encadrent l'entrée sous la galerie .

Dehors, des statues symboliques du roi Béhanzin, représentent d'une part " le Requin " en bleu  , gueule ouverte et menaçant, sur un socle et " l'Oeuf " porté par deux mains, dont la devise est " L 'Univers porte l'œuf que la terre désire , dont l'éclosion sera un signe du temps  "

Le roi Béhanzin ( Gbé Han Zin en Fon ) a régné officiellement du 1er janvier 1890 au 10 décembre 1906 ( date de la mort du Roi ) , après un long règne de son père Glélé de 1858 à 1889 , dont il honore la mémoire dans son palais .

Un grand arbre mort et couché,  est volontairement laissé sur le parvis , car il date de la construction du palais rappelant l’inexorable destin final des humains .

Lorsqu'on franchit la grande porte , il faut se déchausser par respect du lieu . une grande cour dite d'apparat, s'offre au regard . A gauche , se trouve une pièce réservée aux cérémonies , qui est dépourvue de mobilier car celui-ci est installé puis enlevé, l'office terminé.

En fait , on s'aperçoit que ce palais , d'un des rois les plus puissants de sa région ( Benin aujourd'hui ) est sans élément ostentatoire .

Il est simple avec des symboles forts mais sans décoration , plutôt austère . En fait , la quasi-totalité des œuvres d'art et du mobilier a été emportée par les représentants français du Général Dodds , lors de la prise du Royaume en 1893 . On retrouve bon nombre de ces pièces de qualité au musée du Quai Branly à Paris .

La France a récemment décidé de restituer une partie des objets ( volés) au Bénin .

Au fond , un grand pavillon plus grand , mais de même style que celui de l'entrée, déploie des bas-reliefs colorés, sous une galerie ouverte . Ce bâtiment est le pavillon de réception du roi , après que les hommes du palais incognito aient jugé des bonnes dispositions de chaque invité.

En partant de la gauche vers la droite , le Président explique la signification de chaque bas-relief , qui correspond à chacun des 12 rois ayant régné de manière absolue,​ sur le royaume d'Abomey ( Dâ Homé , en langue Fon )  , entre 1600 et 1894 , lorsque le pouvoir colonial français dépose le roi Béhanzin , que sa famille considère, avoir régné jusqu'à sa mort en 1906 .

Ensuite , des rois coutumiers, ayant autorités morale et sociale , se sont succédés jusqu'à nos jours. Les bas-reliefs, installés dans des niches, taillées dans les murs de brique crue, portent des motifs façonnés à partir de terre de termitière, mêlée de fibres de noix de palme.

Ils transmettent la mémoire du royaume , retracent les hauts faits des rois sur les champs de bataille, rendent compte de la vie quotidienne de ses sujets.

Sans détailler tous les bas reliefs, il est intéressant d'en examiner trois . Celui du 3 ème roi Houégbadja (1645-1685) avec cette légende "le poisson qui a échappé à la nasse n'y retourne plus " car il a échappé à un complot .

Celui du 8 ème roi , Agonglo ( 1789-1797) " La foudre frappe le palmier mais jamais l'ananas qui est près du sol " , ce qui est d'une évidente logique.

Enfin , celles du dernier roi Béhanzin " Je suis un Requin, je n'abandonnerai jamais un pouce de mon royaume ".

Ce roi a fait aussi la prophétie de l 'Œuf rappelée plus haut.

Il dit aussi " je suis le roi de tous les noirs " ( SIC) Cela témoigne d'une volonté farouche de régner en maître absolu préservant son domaine .

A cette époque , le royaume du Dahomey contrôle tout le sud du Bénin à l'exception de quelques comptoirs commerciaux occidentaux ( dont Cotonou depuis 1863 et Ouidah en 1890 ) , qui lui servent pour son commerce
(notamment d'huile de Palme) et du royaume de Hogbonou ( Porto Novo ) sous l'autorité du roi Toffa qui , en 1882 , a conclu un accord de protectorat avec la France , pour se protéger des prétentions d'annexion du Dahomey .

Après son exposé , le Président tient à affirmer que le roi Béhanzin , contrairement à ce qui est  souvent écrit " comme ayant abdiqué ", ne s'est pas abaissé  devant la France .

Mais que , légitimement en tant que roi , il voulait rencontrer le président français Sadi Carnot à Paris , pour discuter avec lui de l'avenir de son royaume .

Hélas, utilisant l'abus de confiance et la duplicité , la France a en fait séquestré le roi , qui a notamment séjourné en résidence surveillée en Martinique , pour enfin mourir de maladie en Algérie en 1906 , à l'âge de 61 ans .

La visite s'achève par l'arrière-cour , de laquelle nous pouvons apercevoir le toit de la tombe du Roi et un bâtiment de la Reine mère, sans toutefois avoir l'autorisation de s'en approcher.

Dahomey est la traduction française du nom du royaume Dâ Homé en langage Fon qui signifie " Dans le ventre du roi " ( Dâ) ce qui signifie que tout lui appartient y compris les sujets , dont il a droit de vie ou de mort.

Localisation
Ouvert
Ouvert 24h aujourd'hui Basculer l'horaire hebdomadaire
  • Lundi

    Ouvert 24h

  • Mardi

    Ouvert 24h

  • Mercredi

    Ouvert 24h

  • Jeudi

    Ouvert 24h

  • Vendredi

    Ouvert 24h

  • Samedi

    Ouvert 24h

  • Dimanche

    Ouvert 24h

  • 23 juin 2024 10h20 heure locale

  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire